Installer WordPress en local

Lorsque l’on souhaite développer un site internet WordPress, il est important de travailler d’abord localement. Pour cela, il faut installer WordPress sur son ordinateur et donc mettre en place un environnement web.

Généralement, vous trouverez des tutoriaux sur comment installer Apache, PHP et MySQL, voir même, des outils comme MAMP (OSX), Wamp (Microsoft), etc … Malgré tout ces différents outils et même en tant que développeur, je trouve que tous ces moyens ne sont plus au goût du jour. En effet, il existe de nouvelles solutions aujourd’hui qui permettent d’aller bien plus vite. La solution dont j’aimerai vous parler est : Local by Flywheel.

Comment installer Local by Flywheel

  • Allez sur le site Local by Flywheel
  • Cliquez sur « Free download »
  • Choisissez votre plateforme et remplissez le formulaire

Le tour est joué, il n’y a plus qu’a installer ensuite le logiciel. Comme vous pouvez le voir ci-dessous, l’interface est minimaliste et épurée. Rien de mieux pour travailler et aller à l’essentiel.

Comment fonctionne Local by Flywheel

L’époque où vous deviez télécharger WordPress et le dézipper pour l’installer sur votre environnement est terminée ! Local by Flywheel monte des environnements sous Docker. Chacun de vos installations seront isolées. Vous pouvez les « allumer » et les « éteindre » à la volée. Il faudra bien y penser car si vous travaillez avec 4~5 sites en même temps, vous pourriez commencer a sentir quelques ralentissements.

Lorsque vous créez un site, vous aurez le choix entre :

  • la version PHP
  • Apache ou Nginx
  • la version MySQL

Vous pouvez même effectuer une installation d’un WordPress multisite très rapidement.

En quelques clics, vous vous retrouvez a avoir installer un WordPress en local et vous n’avez plus qu’à travailler. Le gros avantage du choix des environnements par exemple, c’est de pouvoir vous adapter à celui d’un WordPress en production. Si vous développez des plugins WordPress, rien de mieux pour débugger un environnement Nginx ou un Apache. Votre client est en PHP 5.3 et vous avez développé en PHP 5.6 ? Très facile, il suffit de le changer à la volée.

Toujours pas convaincu ? Testez le et je suis sûr qu’il vous suffira de quelques minutes pour l’adopter !